Swing trading : comment ça marche ?

Le swing trading est une méthode de trading qui s’étend plus ou moins sur le long terme. Lorsqu’on prend une position à partir de celle-ci, on la maintient au-delà de la séance boursière. Cette technique impose donc de la patience, car les positions peuvent être conservées pendant plusieurs jours ou semaines. Notez toutefois qu’il ne s’agit pas d’une stratégie d’investissement Buy & Hold. En effet, l’achat de l’actif ne se justifie pas par la qualité de ses fondamentaux, avec l’intention de le conserver à long terme sur de nombreuses années. Pour faire du swing trading, il faut se baser principalement sur l’analyse technique et l’étude des tendances, surtout celle des zones de résistance et de support. Le but est d’identifier des tendances à moyen terme et se signaler sur le marché quand ses chances d’en sortir gagnant sont grandes.

Comment réaliser une opération de swing trading ?

Sachez d’abord que le swing trading se base principalement sur la recherche de profit en bénéficiant de tendances moyen terme. Si vous mettez cette technique en pratique, vous pourrez opter pour l’achat d’un actif ou procéder à la vente à découvert afin de miser sur la baisse d’un actif. Pour amplifier vos positions, vous avez la possibilité d’utiliser l’effet de levier.

Dans cette stratégie, le trader s’appuie essentiellement sur des indicateurs graphiques et mathématiques. Il ne doit pas non plus fermer les yeux sur les aspects subjectifs et émotionnels. Le trader est tenu de considérer des signaux d’achat ou de vente en tenant compte de divers éléments, comme les moyennes mobiles et l’analyse des ranges et des résistances. Cette démarche doit permettre de se positionner au début d’une tendance et de réaliser la vente de l’actif quand la tendance montre ses premiers signes de faiblesse. Il importe donc au trader de trouver le meilleur point d’entrée et le meilleur point de sortie, des éléments capitaux, car déterminant le succès ou non de la position.

Lire aussi : Tout savoir sur le Day Trading

Risques liés au Swing trading

On considère le swing trading comme une forme de spéculation. Du coup, ses risques sont relativement importants. Si vous mettez cette méthode en pratique en suivant un mauvais timing, vous pouvez engendrer de lourdes pertes. Les ordres stop peuvent être placés en vue de protéger ses positions. C’est aussi une bonne idée d’adapter son money management à la technique.

Dans le swing trading, il est possible de voir ses postions perdre de l’argent avant d’en gagner, ce qui arrive souvent quand on se projette sur un horizon de temps plus long. En pareille situation, la bonne attitude est de rester calme et d’avoir confiance en ses analyses.

Pourquoi opter pour le swing trading en bourse ?

Si vous n’êtes pas à mesure de surveiller vos graphiques toute la journée, le swing trading est parfait pour vous. Vous pouvez faire votre activité professionnelle convenablement et accorder une ou deux heures chaque soir à vos trades. Mais il faut que vous soyez un investisseur aguerri afin de maitriser au mieux la situation. Aussi, c’est une nécessité que de temps en temps, vous vous intéressiez à ce qui se passe au niveau de l’économie mondiale. Au swing trading, les objectifs des trades sont relativement grands. Du coup, l’impact de la taille des spreads sur les performances générales sera faible. Cela permet de trader les actifs moins liquides et d’élargir son champ d’investissement.

spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Les articles récents