Salaire trop bas : comment le dire à un recruteur ?

À la fin d’un entretien, la question du salaire est abordée. Le recruteur peut demander au candidat au poste combien ce dernier veut gagner. Il est possible que le salaire proposé ne soit pas la hauteur des attentes du postulant. Dans un tel cas, il y a une façon de réagir.

Formules pour marquer sa désapprobation face à un salaire trop bas

Généralement, c’est à la fin de l’entretien que la question du salaire est abordée. Mais veillez à ne pas en parler tant que le recruteur n’y a pas fait allusion. Il pourrait vous demander « combien voulez-vous gagner ? » Vous devez au préalable avoir une idée de salaire et ainsi donner une réponse sans trop tarder, et avec de l’assurance. Après vous, votre interlocuteur interviendra. Sa réaction peut être positive ou négative.

Le recruteur peut vous proposer un salaire qui est très en dessous de ce que vous avez fixé. Cela est un mauvais signe. Ce que vous devez comprendre est que le recruteur estime que vous valez moins que ce que vous demandez. Même si vous êtes en quête d’emploi, ce n’est pas une raison d’accepter toutes les offres salariales. Soyez prompt à réagir pour marquer poliment votre désapprobation. Vous pouvez dire par exemple : « Désolé, mais ce montant ne correspond pas à mes attentes ! Pouvez-vous faire un geste ? »

Si vous avez une autre opportunité, vous pouvez dire simplement au recruteur : « Désolé, je ne signe pas à ce prix-là. J’avais annoncé mes exigences ».

Le plus important est de faire en sorte qu’il y ait une communication franche et honnête entre vous et le recruteur.

spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Les articles récents