Le bitcoin peut-il remplacer les autres monnaies ?

Face à la popularité grandissante du bitcoin, certains spécialistes du monde des finances ont exploré la piste d’un éventuel remplacement des monnaies actuelles par cette crypto monnaie. Mais la question qu’on se pose est de savoir si la « star » des crypto monnaies est apte à être une monnaie d’usage courant. Ceux qui pensent que c’est possible avancent qu’il sera très avantageux en plusieurs points d’utiliser le bitcoin en substitution des monnaies classiques. Ces derniers indiquent, entre autres, qu’il ne sera plus nécessaire de passer par une banque, la présence des mineurs étant suffisante. En plus, les coûts découlant de leurs activités sont faibles. On note également qu’avec le bitcoin, il n’y a pas d’inflation du fait de l’inexistence de planche à billet. Mais d’autres spécialistes du monde des finances pensent que le remplacement des autres monnaies par le bitcoin est une utopie et semblent avoir des arguments solides pour défendre leur position.

Des risques liés à l’utilisation du Bitcoin et des autres crypto monnaies

Des voix ont été entendues à propos des possibles risques liés à l’utilisation du bitcoin et des autres crypto monnaies. Ceux-ci sont bien réels et ne doivent pas être occultés. Parmi les plus cruciaux, il y a l’absence de réglementation spécifique liée au fonctionnement et à l’utilisation du bitcoin et les risques associés à la documentation d’information, aux pertes en capital, aux escroqueries et au blanchiment. Certains responsables d’organismes présents dans le domaine monétaire sont allés jusqu’à qualifier le bitcoin de plus grande arnaque de l’histoire. Ils dénoncent notamment le fait que la valeur de la crypto monnaie ne soit pas assise sur un actif réel et que son taux de change ne représente pas la valeur d’une économie ou une parité de pouvoir d’achat. Aussi, la très forte volatilité de ses cours ne permet pas pour l’instant de la considérer comme un actif de refuge. À cela, s’ajoute le fait qu’une grande partie de l’ensemble des bitcoins en circulation soit détenue par quelques utilisateurs seulement. Du coup, une très forte concentration des jetons est constatée sur quelques adresses, ce qui fait naitre de logiques inquiétudes autour des cours de la crypto monnaie.

Une crypto monnaie pénalisée par la régulation des banques centrales

Par ailleurs, il est difficile en l’état actuel des choses que le bitcoin remplace les autres monnaies, car aucune banque centrale ne la régule. C’est une sorte de pénalisation qui ne joue pas en faveur de la crypto-monnaie. L’absence de régulation donne une image négative au bitcoin. La conséquence est qu’il est plus facile de l’utiliser pour faire des activités illégales. Il est bon de noter que les premières utilisations des monnaies virtuelles concernaient plus les trafics d’armes, de drogue et d’êtres humains. Cela a poussé certains pays à prendre des mesures pour les combattre. Par exemple en Chine, les autorités ont pris la décision de fermer toutes les bourses de bitcoins et les opérations de levées de fonds (ICO), en avançant comme motif la lutte contre le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale.

Il est clair que ce n’est pas aujourd’hui que le bitcoin remplacera les autres monnaies. La célèbre crypto monnaie doit d’abord soigner son image et chercher à faire l’unanimité pour espérer que tout le monde finisse par l’adopter.

spot_img
spot_img
spot_img
spot_img

Les articles récents